Insectes et invertébrés

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 14 avril 2021

Rhyparochromus vulgaris

Rhyparochromus vulgaris

Cet insecte n'en a pas l'apparence typique, mais il s'agit bel et bien d'une punaise. Elle se nourrit de graines, dont celles des orties et bouleaux. Elle s'abrite l'hiver sous les écorces et dans les interstices du bois. Cela explique probablement pourquoi je l'ai découverte au printemps s'activer sur l'écorce d'un vieux cèdre.

jeudi 8 avril 2021

Citron (Gonepteryx rhamni)

Citron (Gonepteryx rhamni)

Ce papillon jaune citron (légèrement verdâtre pour la femelle) est présent dans toute l'Europe, en Asie et en Afrique du nord. C'est un des papillons européens vivant le plus longtemps : jusque 13 mois. De fait il hiverne, et est un des premiers papillons visibles au printemps, avec le Paon du jour. Ses plantes hôtes sont la bourdaine et les nerpruns.

Scathophage du fumier (Scathophaga stercoraria)

Scathophage du fumier (Scathophaga stercoraria)

Le scathophage du fumier est une mouche qu'on peut souvent apercevoir sur les déjections, notamment les bouses de vaches, dans lesquelles elle pond ses oeufs. Les adultes comme les larves sont carnivores et se nourrissent de petits insectes. Les adultes peuvent aussi butiner.

samedi 3 avril 2021

Chrysomèle du romarin (Chrysolina americana)

Chrysomèle du romarin (Chrysolina americana)

La chrysomèle du romarin est un coléoptère fréquentant le romarin, la lavande, la sauge, le thym. Contrairement à ce que son nom latin semble indiquer, elle n'est pas du tout américaine : il s'agit bien d'une espèce européenne et nord-africaine. Sa tenue colorée sert à avertir les prédateurs qu'elle n'a pas bon goût. Elle serait plutôt dédaignée par les oiseaux. Par contre les guêpes polistes apprécient ses larves.

samedi 27 mars 2021

Epeire de velours (Agalenatea redii)

Épeire de velours (Agalenatea redii)

J'ai trouvée cette petite araignée installée au centre d'une fleur de carotte sauvage séchée. Ce qui prouve encore une fois combien il est bénéfique de ne pas (tout) tondre. Cette araignée est appelée épeire de velours, en référence à son thorax soyeux. En Allemagne elle est appelée araignée-corbeille car elle tisse des postes d'observation en forme de panier. Elle est présente partout en France et en Europe, mais serait plus présente dans le sud de la France que dans le Nord.

dimanche 28 février 2021

Petite tortue (Aglais urticae)

Petite tortue (Aglais urticae)

Ce papillon est également appelé vanesse de l'ortie, celle-ci étant sa plante hôte. Il est observable dans les milieux ouverts ensoleillés. C'est un papillon qui hiverne. Sa population est en forte régression en France ainsi que dans plusieurs pays européens, non pas par manque de nourriture, mais probablement à cause du réchauffement climatique qui influencerait sa reproduction. Le parasitisme est également évoqué.

jeudi 11 février 2021

Pudibonde (Calliteara pudibunda)

Cette chenille haute en couleurs est celle d'un papillon bien plus discret et nocturne, la pudibonde, aussi appelée patte étendue. Ce papillon affectionne les arbres et arbustes feuillus, notamment les saules, chênes, noisetiers.

samedi 6 février 2021

Bombyle (Villa sp.)

Bombyle (Villa sp.)

L'espèce de ce bombyle ne peut être déterminée avec certitude, mais son genre est Villa. Il pourrait s'agir d'un bombyle hottentote (Villa hottentotta). Les bombyles sont des mouches qui butinent le nectar à la façon des oiseaux-mouche, en vol stationnaire. Ce faisant ils pollinisent à tout-va. Les jardiniers seront également ravis d'apprendre qu'ils parasitent nombre de chenilles.

samedi 30 janvier 2021

Tircis (Pararge aegeria)

Tircis (Pararge aegeria)

Ce papillon est parait-il très commun, mais ce n'est pas celui que je vois le plus dans le jardin. Peut-être parce qu'il est très discret. Ce papillon fréquente les sous-bois, les bocages, les jardins arborés. Les plantes hôtes de ce papillon sont diverses graminées : paturin, dactyle aggloméré, chiendent...

Epeire fasciée (Argiope bruennichi)

Epeire fasciée (Argiope bruennichi)

Cette araignée haute en couleur (pour la femelle) avec ses rayures noires et jaunes est également connue sous le nom d'argiope frelon. Elle affectionne les prairies, les bosquets, les haies moyennement humides et ensoleillées. Si vous voulez la voir chez vous il faudra donc renoncer à tondre au moins une partie du jardin. Chez nous on la trouve dans la pâture (qui n'est pas pâturée) et dans la prairie jachère. La construction de sa toile donne parfois naissance à des oeuvres d'art étonnantes comme cette arche de graminées :

toiles épeire fasciée

Au pied de la toile on pourra y trouver son oothèque, qui contient sa descendance :

oothèque épeire fasciée

mercredi 25 novembre 2020

Vulcain (Vanessa atalanta)

Vulcain (Vanessa atalanta)

Le vulcain est un papillon de la famille des nymphalidés. Sa chenille se développe sur les orties, ce qui explique la présence du papillon sur cette plante sur la photo. Mais le houblon est aussi une plante hôte. L'adulte lui apprécie les fruits abimés. Le vulcain est un papillon migrateur, se déplaçant entre scandinavie et méditerranée.

jeudi 8 octobre 2020

Petit Nacré (Issoria lathonia)

Petit Nacré (Issoria lathonia)

Le petit nacré est un papillon appartenant à la sous-famille des Heliconinae qui compte entre autres le grand nacré, le moyen nacré et le tabac d'Espagne. Ce papillon est capable d'hiverner, et serait migrateur dans la partie nord du pays. La plante hôte du petit nacré est la violette : cela tombe bien car elle abondante au jardin.

dimanche 13 septembre 2020

Alophore hémiptère (Phasia hemiptera)

Alophore hémiptère (Phasia hemiptera)

L'alophore hémiptère est une mouche qui parasite les punaises. Les adultes eux butinent, notamment les ombellifère. Cela dit je les vois souvent sur les menthes par chez nous. Les mâles ont les ailes "fumées", tandis que celles des femelles sont transparentes. L'alophore hémiptère affectionne les lieux secs et ensoleillés.

mardi 8 septembre 2020

Bombyx du chene (Lasiocampa quercus)

Bombyx du Trèfle (Lasiocampa trifolii)

On l'appelle aussi minime à bande jaune. La chenille de ce papillon principalement nocturne se nourrit de feuilles d'arbres. Les oeufs ne sont pas pondus sur des plantes, mais dispersés en plein vol par la femelle.

Criquet des pâtures (Pseudochorthippus parallelus)

Criquet des pâtures (Pseudo chorthippus parallelus)

Ce criquet peut arborer des couleurs très variables, mais la livrée verte est la plus fréquente. Il apprécie les pelouses, prairies et friches, humides de prréférence. Le spécimen photographié est une femelle, possédant de très courtes ailes.

lundi 7 septembre 2020

Frelon européen (Vespa crabro)

Frelon européen (Vespa crabro)

Le frelon européen est une guêpe sociale de grande taille dont le nom fait souvent peur. C'est un carnivore qui se nourrit d'insectes. Pourtant le frelon est plutôt pacifique : je l'observe souvent à courte distance, parfois à quelques dizaines de cm de distance, sans qu'il manifeste le moindre énervement. La photo en gros plan qui illustre ce billet a d'ailleurs été prise à la sortie du nid présent dans une vieille souche de thuya du jardin.

Frelon européen (Vespa crabro) sur lierre

Lestica clypeata

Lestica clypeata

Lestica clypeata est une toute petite guêpe (10mm maxi) fouisseuse de la famille des crabronidés. Tellement discrète qu'elle ne semble pas posséder de nom vernaculaire. L'espèce fréquente les lisières. La femelle capture des papillons du genre crambidae qu'elle stocke dans des galeries et qui nourriront les larves. Le specimen photographié est une femelle, reconnaissable à la forme de sa tête et de ses pattes avant.

dimanche 6 septembre 2020

Sympetrum rayé (Sympetrum striolatum)

Sympetrum rayé (Sympetrum striolatum) femelle

Le Sympterum rayé est une libellule commune, qui apprécie les eaux stagnates. Le mâle est de couleur rouge, la femelle jaunâtre à brune. Les libellules sont carnivores, chassant d'autres insectes. Nous n'avons pas de plan d'eau au jardin, mais ceux-ci sont nombreux aux alentours. De ce fait les odonates sont assez commun dans le jardin.

vendredi 4 septembre 2020

Paon du jour (Aglais io)

Le Paon du jour est un papillon de la famille des nymphalidés. Ses plantes hôtes quand il est à l'état de chenille sont l'ortie et le houblon. L'adulte se nourrit de nectar, de sève et de fruits en putréfaction. Une des particularités de ce papillon est qu'il hiverne.

Amaryllis (Pyronia tithonus)

Amaryllis (Pyronia tithonus)

L'amaryllis est un papillon dont la chenille se nourrit de graminées. Le papillon adulte lui butine des fleurs. Il fréquente les prairies, les jardins, les bois, les friches... Attention à ne pas le confondre avec le Myrtil.

- page 1 de 4