Insectes et invertébrés

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 16 mai 2021

Grand bombyle (Bombylius major)

Grand bombyle (Bombylius major)

Le grand bombyle appartient au genre Bombylius. On le reconnait à la coloration foncée à l'avant de ses ailes quand l'insecte est au repos. Le grand bombyle possède une longue trompe rigide lui servant à prélever le pollen quand il est adulte. La larve quant à elle parasite les nids de guêpes et d'abeilles solitaires.

dimanche 25 avril 2021

Bombyle (bombylius sp.)

Bombyle (bombylius sp.)

Ce bombyle appartient au genre Bombylius. A la différence des bombyles du genre Villa, les Bombylius ont une grande trompe rigide. Pour identifier l'espèce exacte il faudrait pouvoir regarder les ailes de l'insecte.

samedi 24 avril 2021

Cicindèle champêtre (Cicindela campestris)

Cicindèle champêtre (Cicindela campestris)

La cicindèle champêtre est un coléoptère chasseur d'insectes. Sa rapidité et sa voracité lui ont valu en Angleterre le nom de scarabée-tigre. La cicindèle aime les lieux sablonneux, terreux et bien ensoleillés. Sa larve elle aussi est carnivore.

Cicindèle champêtre (Cicindela campestris)

Cicindèle champêtre (Cicindela campestris)

jeudi 22 avril 2021

Andrène cul-rouille (Andrena haemorrhoa)

Andrène cul-rouille (Andrena haemorrhoa)

On appelle également cette petite abeille "andrène à cul rouge", en référence à la couleur de son postérieur. Comme toutes les andrènes elle niche dans le sol, et est active au printemps. Elle participe notamment à la pollinisation des vergers.

Andrène (Andrena sp.)

Andrène (Andrena sp.)

Les andrène sont de petites abeilles fouisseuses à langue courte, qui nichent dans le sol, de préférence sablonneux. Elles sont actives au printemps. Comme souvent avec certaines familles d'insectes, l'identification à l'espèce est délicate.

mardi 20 avril 2021

Osmie cornue (Osmia cornuta)

Osmie cornue (Osmia cornuta)

L'osmie cornue est une abeille sauvage solitaire. C'est une abeille maçonne, qui niche dans diverses cavités, allant des tiges creuses aux trous d'aérations des fenêtres. Vous avez probablement noté que ces trous étaient parfois obstrués par de la terre : c'est elle la coupable ! Mais l'osmie nous rend bien des services en étant un pollinisateur précoce, actif dès la mi-mars.

Osmie cornue (Osmia cornuta)

lundi 19 avril 2021

Chrysope verte (Chrysoperla sp.)

Chrysope verte (Chrysoperla sp.)

La chrysope verte est un insecte qu'on remarque plus dans les maisons qu'elle fréquente en hiver qu'à l'extérieur. Il faut dire qu'elle est discrête. Il existe différentes espèces à l'intérieur de ce genre, mais ces espèces sont visuellement quasi identiques et seuls des spécialistes savent les différencier. La teinte de la chrysope verte varie du vert au brun en fonction des saisons. C'est un insecte totalement inoffensif et même bénéfique pour le jardin puisque ses larves régulent les populations de pucerons, de cochenilles et d'acariens. Les adultes eux se nourrissent de miellat et de pollen.

Ichneumon stramentor

Ichneumon stramentor

L'Ichneumon stramentor est un hyménoptère appartenant au sous-ordre des apocrites. Cet insecte est un parasitoïde, qui pond à l'intérieur de chenilles de papillons nocturnes. L'hiver, il hiverne sous l'écorce de vieux bois, ce qui explique que j'ai pu l'observer au printemps au pied d'un vieux cèdre.

mercredi 14 avril 2021

Rhyparochromus vulgaris

Rhyparochromus vulgaris

Cet insecte n'en a pas l'apparence typique, mais il s'agit bel et bien d'une punaise. Elle se nourrit de graines, dont celles des orties et bouleaux. Elle s'abrite l'hiver sous les écorces et dans les interstices du bois. Cela explique probablement pourquoi je l'ai découverte au printemps s'activer sur l'écorce d'un vieux cèdre.

jeudi 8 avril 2021

Citron (Gonepteryx rhamni)

Citron (Gonepteryx rhamni)

Ce papillon jaune citron (légèrement verdâtre pour la femelle) est présent dans toute l'Europe, en Asie et en Afrique du nord. C'est un des papillons européens vivant le plus longtemps : jusque 13 mois. De fait il hiverne, et est un des premiers papillons visibles au printemps, avec le Paon du jour. Ses plantes hôtes sont la bourdaine et les nerpruns.

Scathophage du fumier (Scathophaga stercoraria)

Scathophage du fumier (Scathophaga stercoraria)

Le scathophage du fumier est une mouche qu'on peut souvent apercevoir sur les déjections, notamment les bouses de vaches, dans lesquelles elle pond ses oeufs. Les adultes comme les larves sont carnivores et se nourrissent de petits insectes. Les adultes peuvent aussi butiner.

samedi 3 avril 2021

Chrysomèle du romarin (Chrysolina americana)

Chrysomèle du romarin (Chrysolina americana)

La chrysomèle du romarin est un coléoptère fréquentant le romarin, la lavande, la sauge, le thym. Contrairement à ce que son nom latin semble indiquer, elle n'est pas du tout américaine : il s'agit bien d'une espèce européenne et nord-africaine. Sa tenue colorée sert à avertir les prédateurs qu'elle n'a pas bon goût. Elle serait plutôt dédaignée par les oiseaux. Par contre les guêpes polistes apprécient ses larves.

samedi 27 mars 2021

Epeire de velours (Agalenatea redii)

Épeire de velours (Agalenatea redii)

J'ai trouvée cette petite araignée installée au centre d'une fleur de carotte sauvage séchée. Ce qui prouve encore une fois combien il est bénéfique de ne pas (tout) tondre. Cette araignée est appelée épeire de velours, en référence à son thorax soyeux. En Allemagne elle est appelée araignée-corbeille car elle tisse des postes d'observation en forme de panier. Elle est présente partout en France et en Europe, mais serait plus présente dans le sud de la France que dans le Nord.

dimanche 28 février 2021

Petite tortue (Aglais urticae)

Petite tortue (Aglais urticae)

Ce papillon est également appelé vanesse de l'ortie, celle-ci étant sa plante hôte. Il est observable dans les milieux ouverts ensoleillés. C'est un papillon qui hiverne. Sa population est en forte régression en France ainsi que dans plusieurs pays européens, non pas par manque de nourriture, mais probablement à cause du réchauffement climatique qui influencerait sa reproduction. Le parasitisme est également évoqué.

jeudi 11 février 2021

Pudibonde (Calliteara pudibunda)

Cette chenille haute en couleurs est celle d'un papillon bien plus discret et nocturne, la pudibonde, aussi appelée patte étendue. Ce papillon affectionne les arbres et arbustes feuillus, notamment les saules, chênes, noisetiers.

samedi 6 février 2021

Bombyle (Villa sp.)

Bombyle (Villa sp.)

L'espèce de ce bombyle ne peut être déterminée avec certitude, mais son genre est Villa. Il pourrait s'agir d'un bombyle hottentote (Villa hottentotta). Les bombyles sont des mouches qui butinent le nectar à la façon des oiseaux-mouche, en vol stationnaire. Ce faisant ils pollinisent à tout-va. Les jardiniers seront également ravis d'apprendre qu'ils parasitent nombre de chenilles.

samedi 30 janvier 2021

Tircis (Pararge aegeria)

Tircis (Pararge aegeria)

Ce papillon est parait-il très commun, mais ce n'est pas celui que je vois le plus dans le jardin. Peut-être parce qu'il est très discret. Ce papillon fréquente les sous-bois, les bocages, les jardins arborés. Les plantes hôtes de ce papillon sont diverses graminées : paturin, dactyle aggloméré, chiendent...

Epeire fasciée (Argiope bruennichi)

Epeire fasciée (Argiope bruennichi)

Cette araignée haute en couleur (pour la femelle) avec ses rayures noires et jaunes est également connue sous le nom d'argiope frelon. Elle affectionne les prairies, les bosquets, les haies moyennement humides et ensoleillées. Si vous voulez la voir chez vous il faudra donc renoncer à tondre au moins une partie du jardin. Chez nous on la trouve dans la pâture (qui n'est pas pâturée) et dans la prairie jachère. La construction de sa toile donne parfois naissance à des oeuvres d'art étonnantes comme cette arche de graminées :

toiles épeire fasciée

Au pied de la toile on pourra y trouver son oothèque, qui contient sa descendance :

oothèque épeire fasciée

mercredi 25 novembre 2020

Vulcain (Vanessa atalanta)

Vulcain (Vanessa atalanta)

Le vulcain est un papillon de la famille des nymphalidés. Sa chenille se développe sur les orties, ce qui explique la présence du papillon sur cette plante sur la photo. Mais le houblon est aussi une plante hôte. L'adulte lui apprécie les fruits abimés. Le vulcain est un papillon migrateur, se déplaçant entre scandinavie et méditerranée.

jeudi 8 octobre 2020

Petit Nacré (Issoria lathonia)

Petit Nacré (Issoria lathonia)

Le petit nacré est un papillon appartenant à la sous-famille des Heliconinae qui compte entre autres le grand nacré, le moyen nacré et le tabac d'Espagne. Ce papillon est capable d'hiverner, et serait migrateur dans la partie nord du pays. La plante hôte du petit nacré est la violette : cela tombe bien car elle abondante au jardin.

- page 1 de 4