Chronoxyles

Chronoxyle

Les chronoxyles sont des pièces de bois mort volontairement conservées, ou mises en place de façon à offrir des habitats et de la nourriture à la faune et à la flore. Ils sont au final destinés à finir en humus. Un arbre mort laissé sur place, une vieille souche utilisé comme sculpture, un billot de bois non traité placé en extérieur sont des chronoxyles. Les aménagements proposés dans les jardins hortus incluent également souvent des chronoxyles.

Au delà de leur utilité écologique on peut les utiliser comme décor, pour fournir un ombrage, pour délimiter une zone. L'exemple présenté en photo est une vieille souche coupée laissée par les précédents propriétaires. Je l'ai déplacée dans la prairie pour fournir un peu d'ombre aux primevères et à la bourrache plantées à son pied. C'est également un habitat pour les abeilles solitaires qui y creusent des abris et des nids, un support pour les oiseaux, un abri pour d'éventuels reptiles et batraciens. Au premier plan, une grosse branche de sureau noir délimite un massif ou j'ai récemment semé du lin. On peut aussi considérer qu'il s'agit d'un chronoxyle. Je vois souvent des coléoptères dessus. Dans d'autre lieux du jardin j'ai pu apercevoir des lézards qui prenaient le soleil sur de telles branches.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet