Archives par catégorie : EDC en général

Kit d'urgence / trauma kit EDC

Les attaques terroristes récentes à Paris et Bruxelles le montrent : nul ne peut prédire quand on aura à faire face à une urgence médicale. Même en l'absence de risque terroriste, les accidents de la route, les accidents du travail et les accidents domestiques font chaque années des milliers de morts en France.

Pourquoi alors ne pas se constituer un kit de base pour pouvoir parer au plus pressé, à savoir stopper ou limiter une hémorragie ? C'est sur cette réflexion que j'ai mis au point mon kit, qui s'ajoute au kit bobologique inclus dans mon kit EDC. Pas de question de "jouer" au docteur ici, je ne suis pas un praticien de santé. C'est pourquoi j'ai inclus dans mon kit juste de quoi constituer un pansement compressif (ou un pansement simple, qui peut le plus peut le moins).

Kit d'urgence EDC

Mon kit trauma est donc constitué de 4 gants nitrile, de 2 compresses 8 plis 10*10cm, d'un mouchoir de la Bundeswehr, et d'une bonne longueur de bande de contention cohésive large, pour pouvoir entourer un membre ou un crâne. Le mouchoir a pour vocation de faire tampon entre les compresses et la bande cohésive, pour augmenter la pression sur la plaie. Il pourrait également servir à emballer une extrémité, ou servir de tourniquet improvisé sur de petites sections. Les gants servent à se protéger.

Le tout tient dans une pochette CK Magma en nylon de 22cm*17cm. Le poids de l'ensemble est ridicule : 150g. Cette configuration n'est pas la plus compacte, mais elle extra plate et s'insère très facilement dans un sac en contexte civil. Ici la pochette glissée dans la poche avant de ma besace Wombat :

Trauma kit EDC dans sac

Et vous que mettez-vous dans trauma kit, si vous en avez un ?

EDC : Deux portefeuilles pour plus de sécurité

La perte ou le vol d'un portefeuille sont la source de nombreux désagréments. Pour limiter les dégâts, cela fait longtemps que j'ai pris l'habitude d'utiliser deux portefeuille au lieu d'un.

Portefeuilles EDC

Le portefeuille principal, celui que j'utilise le plus souvent est un T.H.E Wallet de chez Spec-Ops. Il ne contient que mes moyens de paiement (liquide, cartes bleues), des cartes de fidelité, des cartes de visite et quelques élements utiles comme une liste de numéros à contacter en cas d'urgence, inscrite sur du papier résistant à l'eau. Selon les saisons, je le porte soit dans la poche de ma veste, soit dans mon sac.

Le portefeuille secondaire lui a une vocation plus administrative et contient des élements tels que permis de conduire, carte d'identité, carte Vitale, carte de mutuelle etc. ainsi que quelques moyens de paiement alternatifs au cas où. Je ne le porte pas directement sur moi. Ainsi en cas de vol ou de perte du premier portefeuille je n'aurais perdu "que" mes moyens de paiement principaux. Cherchant un portefeuille le plus fin et le plus résistant possible j'ai opté pour le modèle Original de chez Allett, construit avec un nylon ripstop fin comme du papier, utilisé pour faire des voiles de bateau et des parachutes.

Parce que la redondance ne s'arrête pas là je possède des copies numériques de mes papiers sur une clé USB cryptée. Et en voyage, je transporte mon passeport dans une troisième pochette distincte, pour parer à toute éventualité :)

Star Wars : EDC d'un pilote de X-Wing

Histoire d'équilibrer la force avec le côté obscur, après vous avoir présenté un EDC Boba Fett, voici un kit EDC inspiré des pilotes rebelles :)

Kit EDC pilote X-Wing

Composition du kit :

Un kit EDC inspiré de Boba Fett

En plein réveil de la Force, je vous propose aujourd'hui un kit EDC Star Wars inspiré du personnage Boba Fett !

Kit EDC Boba Fett Star Wars

Les éléments de ce kit :

Mon kit EDC

Quel est l'équipement que transporte au quotidien un Tactical Nerd ? Hormis le téléphone que je porte à la ceinture, la lampe que je porte dans la poche avant droite du pantalon, et le trousseau de clé que je porte dans la veste ou dans le sac, l'essentiel de mon kit EDC tient dans une pochette MSM Tac-Organizer, elle même portée dans une besace Helikon-Tex.

msm-tac-organizer.jpg

Le module outils est composée d'un couteau (qui peut varier), d'une pince Leatherman Juice S2, d'un Pocketwrench II, d'outils de crochetage Bogota, d'un cure-dent aiguille en titane, d'un peu de duct-tape enroulé sur une carte de visite, et de quelques attaches en nylon. Quelques mètres de corde Spectra (similaire au Kevlar) d'une résistance de 100 kg complètent l'ensemble.

edc-outils.jpg

edc-ficelle.jpg

La partie éclairage / feu inclue une lampe Streamlight PT-2AA (portée sur soi), un bâton lumineux à LED pour se signaler ou fournir un éclairage de proximité, 2 mini cyalumes et un briquet Bic protégé par un étui en métal.

edc-lumiere.jpg

Parce que les besoins en éclairage peuvent être importants, et aussi parce que je peux utiliser d'autres équipements utilisant des piles AA, je transporte toujours 2 ou 4 accus de rechange Eneloop dans une boite Batuca (commercialisée aussi sous d'autres marques comme Hama, Condor...)

edc-piles.jpg

La partie médicale est composée de deux sous-ensemble. Le premier est une pochette Loksak étanche contenant une dose de sérum physiologique, une dose de désinfectant, quelques lingettes alcoolisées, du pansement à découper, une pince à écharde, un dog-tag miroir de signalisation de chez TOPS.

edc-bobologie.jpg

Le second est une pochette pour les médicament courants (paracétamol, ibuprofène et imodium), utilisés bien plus souvent que le kit bobologique donc placés dans une pochette plus accessible. J'apprécie également d'avoir toujours avec moi des chewing-gum Military Energy, enrichis à la caféine qui aident à garder une bonne vigilance si je dois conduire tard.

edc-medicaments.jpg

Un masque chirurgical FFP2 est également inclus dans le kit, pour respirer moins de particules nocives en cas d'incendie ou de désastre industriel.

edc-masque-ffp2.jpg

Un autre composant important du kit est la partie administrative. Celui-ci est constitué de mes papiers de voiture, d'un bloc-note Rhodia, d'une clé USB cryptée physiquement, et d'un portefeuille distinct de mon portefeuille principal, dans lequel je conserve entre autres mes papiers d'identités, ma carte Vitale, ma carte de mutuelle et quelques chèques. Ainsi en cas de perte du portefeuille principal, je n'ai pas tout perdu.

edc-admin.jpg

En ce qui concerne les éléments placé hors de la pochette, on y trouve des lunettes de soleil ballistiques, résistantes aux impacts :

edc-lunettes.jpg

Un téléphone basique (Samsung B2100) porté dans un holster de ceinture.

edc-telephone.jpg

Une montre (qui peut varier).

edc-montre.jpg

Et le porte-clé qui comporte en plus des clé un Resq-me, une lampe Nitecore Tube, un marqueur lumineux au tritium, une capsule contenant un billet de 20€ et un clip de suspension MCA.

edc-porte-cle.jpg

Voila vous savez tout :) Et vous quel est votre kit ?

EDC professionel : le kit de survie des Navy Seals de la Team 6

De quoi se compose le kit de survie d'un Navy Seal de la Team 6 ? Le contenu de l'appel d'offre lancé par le Naval Special Warfare Development Group en février 2013 permet de s'en faire une idée. N'ayant jamais vu ce kit de survie évoqué dans le sphère francophone je vous propose une présentation de son contenu traduite par mes soins.

Ce kit se compose en fait de deux contenants, un rigide (fabriqué par Solkoa) et un souple, ayant chacun un contenu spécifique. Le contenant souple est en fait un patch avec une fente à l'arrière dans le velcro permettant de cacher et porter sur soi des accessoires d'évasion de façon discrète.

Caractéristiques de la boite de stockage rigide

kit de survie Navy Seals Team 6

  • Taille de 10.2 cm * 6.35 cm * 3 cm, dans un matériau léger ne dépassant pas 170 grammes (aluminium pour le modèle Solkoa).
  • Couleur sable ou vert olive
  • Utilisable pour cuisiner sommairement sans que sa finition en souffre.
  • Utilisable pour creuser sans que cela affecte sa fonction de contenant.
  • Equipée d'un joint permettant de garder le contenu au sec lors d'immersions mineures (nage, traversée de rivières).
  • Dotée d'un système de fermeture sécurisé et réutilisable pour prévenir les ouvertures intempestives.
  • Dotée d'un panneau velcro permanent de 5 cm * 7.62 cm sur le dessus.
  • Suffisamment robuste pour être maltraitée sans que son contenu soit endommagé.
  • Peut contenir tous les objets requis sans faire de bruit.

Contenu de la boite de stockage

  • Mini multitool en acier inoxydable avec pince, coupe-fil, lime, et poinçon, conditionné de façon à ne pas faire de bruit.
  • Mini boussole de qualité AA de 14 mm, à suspension liquide, luminescente pendant au moins 8h.
  • Lampe porte clé de couleur rouge, à éclairage continu ou momentané.
  • Kit feu incluant un firesteel de 7.62 cm * 8 mm maximum et 4 tablettes allume-feu dans un emballage refermable.
  • Contenant à eau de 2 litres, capable de contenir tous le kit, refermable et réutilisable, résistant aux odeurs.
  • 40 tablettes de purification de l'eau, dans un contenant en verre borosilicate de couleur ambrée.
  • 2 tablettes d’électrolytes
  • Miroir de signalisation de 5 cm * 7.62 mm, avec matériau réfléchissant les infrarouges de l'autre coté, et trou pour la visée.
  • Couverture de survie de 53 cm * 1.40 m en polyester aluminé, d'une épaisseur de 0.05 mil (1.27 microns), avec une face argent et une face orange, dans un emballage plastique prédécoupé.
  • 4.6 m de fil kevlar jaune ou vert, de 85 kg de résistance dans un emballage plastique prédécoupé.
  • Deux épingles de sûreté de 6.35 cm en acier et deux de 1.9 cm en laiton dans un emballage plastique prédécoupé.
  • Ouvre-boite P-38 conditionné de façon à ne pas faire de bruit.
  • 61 cm de fil de fer en acier inoxydable, diamètre 0.8 mm.
  • 66 cm de duct-tape marron ou vert, de largeur 5 cm.
  • Lentille de Fresnel grossissement 4x de taille 8.25 cm * 5 cm.
  • 4 feuilles de papier étanche couleur sable de taille 5 cm * 8.9 cm.
  • Stylo bille à encre pressurisée, de couleur noire.
  • Pommade antibiotique à large spectre (0.9 ml).
  • Compresse 100% coton de 5 cm * 6.35 cm dans un emballage plastique prédécoupé.

Caractéristiques du contenant souple

Patch velcro avec compartiment caché

  • Patch représentant le drapeau américain.
  • Couleur désert basse visibilité
  • 8.9 cm * 5.7 cm
  • Velcro cousu sur l'arrière, avec une fente permettant de stocker et récupérer le contenu.

Contenu du contenant souple

  • Lame de scie à métaux en acier carbone, 24 dents par pouce, de longueur 7 cm avec trou d'un coté pour une lanière, et pointe en forme de tanto inversé de l'autre.
  • Lame de rasoir en céramique, affutée d'un côté ou des deux, emballée de façon à ne rien couper et à ne pas s'émousser.
  • Bande adhésive anti-friction Moleskin 4.5 cm * 6.35 cm
  • 61 cm de fil kevlar vert ou jaune, de 45 à 90 kg de résistance dans un emballage plastique prédécoupé.
  • 61 cm de fil d'acier tressé inoxydable de 25 kg de résistance.
  • Aimant boussole à suspendre avec coté nord peint, dans un emballage plastique prédécoupé.
  • Firesteel de 4.5 cm * 3.2 mm
  • Boule de coton imprégnée de cire dans un emballage refermable.
  • Epingles à cheveux en acier ressort, 2 petites et 1 large, de couleur noire.
  • "Shim" pour ouvrir les menottes
  • Clé à menottes universelle en plastique

(Note : les photos ne sont pas de moi et ont été récupérées sur les sites Black Scout Survival et Wilson Low Tech.

Un kit EDC girly et kawaii ?

Sabine sur Facebook me demande un kit EDC "girly et kawaii". Eh oui les filles s'intéressent aussi à l'EDC et les coloris tactiques ne sont pas forcément leur tasse de thé ! Voici donc ma proposition :

Kit EDC féminin

Composition du kit :

Alors, mignon cet EDC ou pas ?

Kit EDC : sur soi ou dans un sac ?

Ce billet est une réaction à la video "EDC or not EDC" de Fred Survie. Dans sa vidéo, Fred dénonce à juste titre (et avec humour) les EDC parfois excessifs. Toutefois je ne suis pas vraiment d'accord avec sa position selon laquelle un EDC doit forcément être porté sur soi.

Le port d'un EDC dans un sac ou une sacoche présente bien des avantages et permet tout à fait d'être un "homme gris" : pour s'en convaincre, en milieu urbain, il suffit de regarder dans la rue pour s'apercevoir que la moitié des gens au moins portent une sacoche, un sac à dos, une pochette ou un sac à main. Un sac en lui-même n'attire donc pas particulièrement les convoitises, sauf à porter son EDC dans une pochette Louis Vuitton. L'attitude est bien plus déterminante.

Toujours en milieu urbain, et même à la campagne, il sera beaucoup plus facile de justifier auprès des forces de l'ordre le port d'un couteau pliant placé dans une pochette fermée, elle même placée dans un sac, que de justifier le port d'un couteau à la ceinture comme conseillé par Fred. Les deux modes de port sont illégaux, mais le port en sac sera plus à même d'être toléré car il fait davantage apparaître le couteau comme un outil que comme une arme prête à être dégainée.

Le port sur soi a également de nombreux inconvénients : dès qu'on change de tenue il faut transvaser chaque objet. Un EDC dans une pochette lui peut être transvasé en une fois. Et on ne l'oubliera pas dans la poche du vêtement lors d'un passage dans la machine à laver ;) De plus, sauf EDC ultra-minimaliste, le port sur soi nécessite un certain volume de poches. Personnellement je déteste avoir les poches pleines, qui déforment les vêtements et bringuebalent. Et beaucoup de personnes sont obligées de travailler en costume. Pour ces personnes, l'EDC dans le sac ou la mallette est tout indiqué. Enfin, le sac en lui-même est un accessoire, qui permet tout bêtement par exemple de porter des courses, ou d'avoir avec soi une bouteille d'eau. Il a donc son utilité même en cas d'EDC minimaliste.

Bref, vous aurez probablement compris que je suis personnellement en faveur des EDC contenus dans une pochette. Pochette qui peut être portée dans une poche de veste le cas échéant. Cependant c'est à chacun de déterminer la méthode d'emport qui convient le plus à son mode de vie. Aucune méthode n'est dans l'absolu meilleure qu'une autre.

Notez que je porte quand même sur moi quelques objets EDC : ma lampe (poche avant droite du pantalon, et mon téléphone (à la ceinture, dans un holster Maxpedition). Et mon trousseau de clé en saison froide dans la poche de la veste.

Concept : kit EDC urbain compact

Quelles possibilités pour un kit EDC urbain tenant dans une boite de pastilles menthe type Altoids ? C'est l'exercice auquel je me suis livré aujourd'hui. Le but était de proposer un kit pouvant répondre aux besoins d'une personne habitant en ville face aux aléas du quotidien. J'insiste sur le coté urbain de la chose : exit donc les firesteels, amadous et autre hameçons des kits de survie nature souvent présenté.

Kit EDC urbain dans une boite Altoid

Ce kit tiens dans une boite de pastilles Altoid. Ma boite arbore le logo CRKT, car c'est celle qui est livrée avec le couteau RSK MK5 de la marque, mais il s'agit bien du même type de boite.

Kit compact EDC urbain

Un morceau de bande cohésive Camo Form est enroulé autour de la boite pour éviter les ouvertures accidentelles. Il s'agit d'une bande non adhésive qui n'adhère qu'à elle même. La texture antidérapante de cette bande empêche également la boite de glisser. Cette bande peut-être aussi être utilisée comme pansement de fortune, ou pour maintenir une compresse (d'ailleurs ce type de bande est utilisée par les vétérinaires).

Kit EDC urbain, vue intérieure

La boite outre son rôle de contenant peut servir a recueillir de l'eau, et sa face interne peut servir de miroir de signalisation.

Kit EDC urbain en détail

En ce qui concerne le kit lui-même, on y trouve :

J'aurais pu y ajouter un pansement et une lingette désinfectante peut-être. Le tout tient dans un espace de 9.5cm * 6cm * 2cm.

Survivalisme / EDC : les fausses bonnes idées

Un de mes passe-temps est de regarder les kits EDC et BOB (Bug-Out Bags) présentés par leurs propriétaires sur les forums et les blogs. S'ils sont une source d'inspiration indéniable pour mon propre équipement, je ne peux toutefois m'empêcher d'être très sceptique sur la présence de certains objets ou certains usages courants dans les milieux EDC et survivalistes. Dans ce billet je vais donc tenter d'exposer ce qui selon moi constitue de fausses bonnes idée. Notez qu'il ne s'agit que d'opinions : les avis contraires sont bienvenus en commentaire ;)

Le bracelet "de survie" en paracorde

Esthétiquement je n'ai rien contre les bracelets en paracorde. Par contre l'argument de la réserve de cordage pour les situations de survie ne tient de mon point de vue pas la route. Un cordage de survie doit être facilement accessible et fiable. Or le bracelet en paracorde ne remplit pas cet objectif : en situation de detresse rien ne dit que vous aurez la dexterité suffisante pour défaire votre bracelet. De plus, les situations de survie n'arrivant heureusement pas tous les jours, votre bracelet sera probalement porté plusieurs années avant que vous fassiez usage de la paracorde. Pendant tout ce temps il aura été exposé aux rayons UV, aux intempéries, à des agents abrasifs et à votre sueur qui auront diminué la résistance de la paracorde. Pas vraiment idéal pour de la survie. C'est pourquoi un stockage dans un sac ou une pochette m'apparait plus pertinent.

Les cyalumes

Les cyalumes c'est cool :) Sauf que nous avons affaire à un dispositif à durée de vie limitée (2 à 5 ans sensible aux chocs, non rechargeable, non eteignable, dont l'efficacité varie avec la température. Pas idéal pour BOB. Un dispositif de signalisation à base de batteries au lithium (10 ans de durée de vie) comme le GloToob, ou un cyalume à LED me semblent largement préférables car plus robustes, et réutilisables.

Le briquet Zippo

Le zippo a une image de baroudeur. Pourtant aussi beau soit l'objet, il me semble un mauvais choix pour un EDC ou un kit de survie. En effet, même fermé l'essence s'évapore, ce qui n'est pas le cas des briquets gaz. C'est pourquoi je préfère le briquet Bic au Zippo, avec l'étui métal qui va bien pour la robustesse et le style. Si on ne fume pas, un briquet BIC peut fournir du feu pendant des dizaines d'années. On peut également opter pour un Zippo avec insert butane cela dit, pour le meilleur des deux mondes :)

Les lampes et stylos tactiques avec serrations

De nombreuses lampes tactiques et sylos de défense sont dotés d'extremités crenelées censées faire mal (je veux bien le croire) et "prélever de l'ADN". C'est là encore de mon point de vue un mauvais choix. Si je dois taper sur quelqu'un pour me défendre ce n'est déjà pas drôle. Mais si en plus je dois courrir le risque d'attraper une hépatite ou le VIH parce que j'aurais mis mon agresseur en sang, ça l'est encore moins. De plus un objet au design aggressif vous donnera une mauvaise image aux yeux des forces de l'ordre et des juges. Préferez donc des lampes sans serrations, ou avec serration arrondies commes les Streamlight PT, et des stylos avec extremités rondes ou plates.

La paracorde

La paracorde est un super cordage, capable de soulever 250 kg. Mais je trouve qu'en ficelle d'usage quotidien la paracorde n'est pas terrible : il faut toujours faire fondre les extremités, les fils internes glissent dans la gaine, et en plus sa section importante fait qu'elle prends de la place. Quitte à choisir autant prendre de la dummy cord (aussi appelée "mini paracord"), de la cordelette d'escalade sans âme centrale et de section inférieure, ou de la corde kevlar / spectra qui feront aussi bien le boulot 99% du temps.

Le porte-clé : un EDC de 1ère ligne

Dans le langage militaire le terme "1ère ligne" désigne les objets que l'on porte en permanence directement sur soi, car essentiels. Dans un contexte EDC le trousseau de clés tombe évidemment dans cette catégorie (bien qu'il puisse être porté dans un sac, c'est-à-dire en 3ème ligne, ce qui est d'ailleurs mon cas car je déteste avoir les poches pleines). Mon trousseau se compose de la façon suivante (en partant du haut dans le sens horaire) :

porte-cle.jpg

Et c'est tout. J'y rajouterais cependant bien un KERT de chez CRKT, histoire d'avoir une lame pour les découpes courantes assortie d'un tournevis d'appoint.

Un kit EDC pour 40 euros ? C'est possible !

Aujourd'hui je me suis posé un défi : jusque quel budget peut-on descendre pour se constituer un EDC de qualité ? En effet tout le monde n'a pas les moyens ou l'envie de dépenser des sommes folles pour un kit EDC. Je vais donc vous proposer le kit que je choisirais avec un budget minimal. J'entend par kit EDC un ensemble qui contient au minimum une lampe, un couteau, une pince et quelques outils. Je n'ai pas inclus de contenant car on peut déjà posséder une trousse, une pochette ou choisir de tout porter dans les poches ou dans son sac.

Kit EDC à 40 euros

J'étais parti au départ sur un objectif de kit à 30 euros port inclus. Hélas je n'ai pas réussi à constituer un kit de qualité polyvalent pour ce budget (sauf à enlever la pince). Le kit que je vous propose aujourd'hui tient dans un budget de 40 euros, ce qui reste très raisonnable pour des objets qui dureront très longtemps. Les prix annoncés sont pour du matériel neuf. Mais le marché de l'occasion n'est pas à négliger.

Lampe de poche

J'ai opté pour le modèle Fenix E01 qui constitue un bon compromis entre capacité d'éclairage et prix. Cette lampe est robuste (corps en aluminium anodisé), résiste à l'eau (IPX8), utilise des piles facilement trouvables (AAA), a une autonomie de 16h, est régulée et envoie 13 lumens ce qui est suffisant pour les situations courantes.La Fenix E01 est trouvable à 11.44 euros FDPI sur Ebay

Couteau pince et outils

Les multitools de type Leatherman étant soit trop chers, soit pas assez robustes pour ce budget, j'ai opté pour une combinaison couteau suisse + pince.

Le couteau que je propose est le modèle Recruit de chez Victorinox. Il est proche du modèle Cadet, mais inclus à la différence de ce dernier un cure-dent et une pince à épiler ce qui lui donne l'avantage. Le Recruit permet de couper, visser/dévisser, dénuder, décapsuler, ouvrir des conserves, enlever des échardes... Il peut être trouvé à 12.24 euros FDPI sur Ebay.

Pour la pince, le modèle T5 de chez IDL Tools m'apparait le meilleur compromis entre robustesse et prix. Je ne l'ai pas eue en main, mais elle bénéficie d'une bonne côte de popularité sur les forums spécialisés. Cette pince pliable de taille moyenne permet de pincer (si si), plier, couper du fil de fer et dispose d'un tournevis cruciforme, absent sur le couteau suisse. Elle peut être trouvé à 16.88 euros FDPI sur Ebay.

Au total ce kit revient donc à 40.56 euros, pile dans le budget fixé (à quelques centimes près). Si vous avez d'autres suggestions, ou d'autres défis de kit EDC à soumettre n'hésitez surtout pas à en faire part dans les commentaires :)

Ma vision du kit bobologique

Certains kits EDC comportent des kits de 1er secours énormes. Ce n'est pas mon cas. Evoluant la plupart du temps dans un environnement urbain / périurbain, je ne ressens pas le besoin de m'équiper plus que le strict nécessaire pour continuer à fonctionner normalement. Mon kit de bobologie se compose donc de la façon suivante :

  • Unidose de serum physiologique (pour nettoyer un œil, une plaie)
  • Unidose de désinfectant (chlorexidine, ne tache pas, ne pique pas)
  • Pansement à découper
  • Lingette imbibée d'alcool
  • Pince à écharde (pour enlever échardes, tiques)
  • Bouteille de gel hydro-alcoolique (pour se laver les mains)
  • Imodium (anti-diarrhéique)
  • Paracetamol
  • Ibuprofène

Le tout est réparti dans une pochette Loksak (étanche à 60m) et dans une boite de pastilles menthe pour les médicaments :

kit de 1er secours EDC

Je pense y ajouter prochainement une paire de gants nitrile, ainsi qu'un pansement hémostatique de type Quikclot. Si vous avez des marques d'un bon rapport qualité/prix à conseiller je suis preneur ;)