Gîte pour abeilles solitaires caulicoles et rubicoles

Gîte à abeilles solitaires

Toutes les abeilles ne vivent pas dans des ruches, loin de là : la majorité sont même solitaires. Leurs habitats sont extrêmement variés. Le gîte suivant, très simple à construire, permettra de satisfaire un certain nombre d'abeilles caulicoles (nichant dans des tiges creuses) et rubicoles (nichant dans des tiges à moelle) dont les osmies. Il consiste à insérer des tiges creuses et à moelle de différents diamètres dans une boite de conserve. Les diamètres des tiges doit être compris entre 2mm et 12mm. Il est important de couper les tiges de façon à ce qu'un nœud soit conservé et bouche le fond de la tige. Une fois les tiges mises en place (celles-ci ne doivent pas bouger) le gîte devra être installé dans un endroit ensoleillé, à 1 mètre du sol ou plus. Je l'ai personnellement installé sur la face nord d'un vieux poteau en ciment, à proximité d'un mur exposé plein sud : ainsi le nid bénéficie d'une chaleur qui est tempérée par le poteau aux heures les plus chaudes. L'entrée pointe vers l'est et donc le soleil du matin. Le peuplement peut être assez rapide : on observe alors que les tiges sont progressivement rebouchées, par de la résine, de la terre, ou un débris végétaux selon les espèces d'abeilles. Les tiges à moelle seront quant à elles creusées. Les jeunes abeilles sortiront au printemps suivant. En ce qui concerne les tiges, on peut prendre des tiges sèches de renouée du japon (une des rares utilités de cette invasive), des tiges sèches d'ombellifères, du bambou, du sureau, de la ronce...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet