Archives par catégorie : Nylon et Cordura

Sac à dos tactique Wisport Sparrow 30 II

Lorsque je voyage, je ne suis pas minimaliste : le matériel photo et l'EDC prennent de la place et j'aime avoir de l'espace en plus dans mon sac à dos pour transporter un vêtement, une bouteille d'eau ou quelques souvenirs. Jusque ici mon sac de tourisme de prédilection était le Vulture II de chez Maxpédition. J'apprécie son grand volume (34L) sa robustesse et sa simplicité. Reste qu'il n'est pas très confortable par temps chaud, possède un dos souple, et est plutôt épais ce qui donne un peu un coté "tortue" à son porteur. J'étais donc à la recherche d'une alternative plus compacte.

Sac à dos tactique Sparrow 30 II Wisport

Enthousiasmé par le Sparrow 20 II que j'avais présenté sur ce blog en avril, j'ai opté pour son grand frère, le Sparrow 30 II, en couleur graphite cette fois-ci. Les dimensions du sac sont approximativement de 48x35x22 cm. Le volume du sac (30L), bien que légèrement inférieur à celui du Vulture II, est plus adapté à la ville, et on gagne 300g au niveau du poids grâce à l'utilisation de Cordura 500D.

Coté du sac Sparrow 30 II

Des passant MOLLE recouvrent tout le sac, y compris le fond. Des sangle de compression sont présentes sur les côtés, ainsi que des sangles de maintien en façade. Une panneau velcro sur l'avant permet de fixer un patch.

Dos du Sparrow 30 II avec baguette fibre de verre

Le dos du sac est bien plus confortable que celui du Vulture II. Non seulement il est respirant grâce à des coussins amortisseurs faisant cheminée, mais il peut en plus être équipée d'une baguette en fibre de verre optionnelle pour plus de rigidité. Wisport a également doté le sac d'une ceinture (non visible sur la photo) et d'une sangle de poitrine (non visible sur la photo).

Première poche

Coté organisation on retrouve à peu près la même configuration que sur le Sparrow 20 à savoir trois poches, mais en plus grand. La première poche, en façade sert surtout à accueillir des petits objets et objets plats. J'y mets portefeuille et titres de transport. On pourrait aussi y glisser une carte ou un guide de ville.

Deuxième poche

La deuxième poche est une poche admin, équipée de passants elastiques, de poches ouvertes et d'une poche mesh zippée. Deux lanières sont également présentes pour sécuriser des clés ou tout autre matériel, l'une étant équipée d'un mousqueton et l'autre d'un D-ring. Cette poche est plus spacieuse qu'il n'y paraît : on peut y glisser des livres, ou une tablette. Elle peut être ouverte presque intégralement au besoin.

Troisième poche

La troisième poche est le compartiment principal. Elle s'ouvre intégralement. On y trouve une poche élastiquée servant à maintenir une poche d'hydratation ainsi que deux grandes poches mesh zippées de l'autre côté. Des boucles sont également présentes pour y fixer des sangles si nécessaire.

Je trouve ce sac parfait pour les excursions touristiques : il est solide, confortable, offre une volume décent tout en restant compact, respecte les dimensions des bagages cabines, et est relativement low profile en couleur graphite (même si ce n'est pas mon souci premier).

Notez que je l'ai légèrement personnalisé : d'origine pas mal de sangles pendouillent. J'ai donc enlevé la ceinture amovible, la sangle de poitrine, et surtout j'ai fixé tous les bouts de sangles restant avec du Velcro double face "one wrap" : cette bande découpable à volonté est tout simplement géniale :)

Le Sparrow 30 II peut être trouvé pour une centaine d'euros chez Amazon ou chez Military 1st ainsi que chez divers vendeurs polonais et européens.

Ceinture 5.11 TDU Belt

Accordant initialement peu d'importance à cet accessoire, j'ai longtemps acheté mes ceintures en grande surface . Ces ceintures ne duraient souvent pas bien longtemps, et il était fréquent que les modèles à boucles se déserrent au cours de la journée. Puis j'ai essayé le modèle TDU Belt produit par 5.11. Depuis, la TDU Belt est devenue ma ceinture de prédilection.

Ceinture 5.11 TDU Belt

En tant que végétarien, j'apprécie qu'elle soit conçue à partir de nylon. La boucle en polymère est extrêmement solide et ne glisse pas d'un millimètre une fois réglée. Ne comportant aucune pièce en métal, la ceinture passe parfaitement les portiques des aéroports ce qui en fait une ceinture idéale pour voyager ou évoluer dans des environnements non permissifs. Un autre gros avantage de la TDU Belt est qu'à la différence de la plupart des ceintures tactiques, celle-ci est proposée en 2 largeurs : 1.75 pouces (45 mm) et 1.5 pouces (38 mm). Le modèle 38 mm est parfait pour un usage civil, car il est compatible avec les passants de la plupart des pantalons et jeans, ce qui n'est pas le cas des ceintures en 45 mm.

A l'usage, la ceinture vieillit très bien. Je dois porter quotidiennement le modèle coyote présenté sur la photo depuis 5-6 ans et hormis quelques fibres qui frisent ici et là, la ceinture présente toujours aussi bien et accomplit parfaitement son office. Si vous n'aimez ni la couleur coyote ni le vert, sachez que la ceinture est également disponible en noir. Et si vous portez un holster, une version plus rigide est également proposée, sous le nom de "Double Duty". Les ceintures 5.11 sont largement distribuées chez les revendeurs de la marque en France. Pour ma part je passe par Amazon (compter environ 25 euros port inclus).

Pochette MOLLE Predator Omni-Pouch

Le sac Predator 30 de chez Karrimor SF, déjà présenté ici il y a quelques temps est top, notamment du fait de sa compacité. Cela dit, à l'usage, il lui manque parfois quelques litres supplémentaires. Je cherchais donc des poches MOLLE additionnelles à mettre sur les cotés du sac, pour gagner en volume et permettre un accès direct à des items tels que ma gourde ou mon kit EDC. Mon choix s'est finalement arrêté sur les poches Predator Omni Pouch, produites par le même fabricant.

Poche Karrimor SF Predator Omni Pouch

Conçues à la base pour héberger un chargeur Minimi de 200 cartouches, ces pochettes sont très polyvalentes, offrant un volume d'environ 3.4 litres. La construction est robuste, et le nylon employé est du 1000 deniers. A la différence des poches spécialisées, toutes les gourdes ou presque rentrent dedans : les gourdes métal traditionnelles type montagne, les Nalgene à large goulot, tout comme les gourdes militaires US. Mon kit EDC contenu dans une pochette MSM Tac Organizer rentre également parfaitement dedans.

Poche vide plate

Grâce au long rabat et aux boucles ajustables, le volume de la poche est facilement modulable. A son volume maximal, la pochette fait environ 17.5 cm de large, 18 cm de haut et 10 cm d'épais. Il est cependant possible de gagner encore plus en hauteur en jouant sur l'ajustement des boucles, jusque 24 cm environ. Quand la poche est vide, celle-ci s'aplatit naturellement pour atteindre une épaisseur de seulement quelques centimètres, ce qui permet d'avoir un sac low profile sans devoir enlever la pochette. Des oeillets de drainage sont présents sur le fond de la poche

Karrimor SF Omni Pouch : compartiment principal

L’intérieur de la poche est constitué d'un compartiment unique. Des bandes velcro femelles sont présentes sur l'avant du compartiment, permettant de sécuriser encore plus le verrouillage de la poche. Si on ne souhaite pas utiliser le velcro, ce qui est mon cas, le fabricant à inclus des pièces en velcro mâle pour rendre le velcro inopérant (plus de détails dans la revue vidéo).

Karrimor SF Omni Pouch : poche secondaire

Une poche secondaire, sans fermeture, est présente entre le panneau MOLLE et la poche principale. Il est possible d'y glisser une carte ou un boonie hat par exemple. En jouant avec les sangles de fixation du sac on pourrait également y placer une machette ou une hachette. Le système MOLLE employé (QR Modular) est très ingénieux, à la fois sécurisé et très rapide à défaire (je vous renvoie là encore à la vidéo).

L'Omni Pouch s'avère donc une pochette très versatile et de bonne qualité. Le prix reste raisonnable : environ 25€ la pochette port inclus. J'ai acheté la mienne via Amazon auprès du vendeur Nightgear (IFL Store). Si la couleur olive ne vous plait pas sachez que la pochette est également disponible en couleur coyote, noir et multicam.

Wisport Sparrow 20 II : un sac tactique compact, mais pas trop

Bien qu'adepte des besaces, je recherchais un sac plus respectueux de mon dos. Mon cahier des charges était un sac à dos tactique de qualité, abordable, d'une contenance d'environ 20-25 litres et sans trop de fioritures. J'ai finalement opté pour le modèle Sparrow 20 de chez Wisport, coloris RAL 7013 (plein d'autres couleurs et camouflages sont disponibles).

Sac à dos tactique Wisport Sparrow 20

Wisport est une marque polonaise spécialiste du sac à dos qui existe depuis 1984. On pourrait comparer cette marque à Lafuma. Tous les produits Wisport sont fabriqués en Pologne. Le plus gros de son activité est le matériel civil, mais la marque possède également tout une gamme militaire.

Revenons-en au sac : le Sparrow 20 est construit en Cordura 500D et doté de boucles ITW Nexus / Duraflex. Le sac en est actuellement à sa deuxième version. Le principal changement par rapport à la première version est que la poche principale peut s'ouvrir complètement. Les dimensions approximatives du sac sont de 40x30x20cm. De ce fait les pochettes A4 et classeurs tiennent parfaitement à l'intérieur. La façade, les cotés et le dessous du sac sont dotés de passants MOLLE.

Passants MOLLE sur la bas du sac Wisport Sparrow 20

Des sangles de maintien / compression sont également proposés sur les cotés et en façade. Un insert en plastique rigide, non amovible, protège le dos et participe au maintien du sac. Le dos est également doté de trois coussins amortisseurs qui permettent de laisser passer l'air et de limiter la transpiration.

Wisport Sparrow 20

Les bretelles ergonomiques sont confortables, et dotée d'attaches rapides. Des élastiques et clips pour maintenir les tuyaux d'hydratation sont présents, ainsi qu'une sangle de poitrine (non visible sur les photos).

Le sac comporte 3 poches. La première permet d'y glisser des clés, un portefeuille, des titres de transport pour un accès rapide :

sparrow-20-poche-1.jpg

La deuxième poche est une poche de type admin. On y trouve une poche mesh zippée, des passant élastiques, plusieurs poches ouvertes de divers dimensions, et deux cordons, l'un équipé d'un anneau D-ring, l'autre d'un mousqueton :

sparrow-20-poche-2.jpg

La troisième poche est le compartiment principal. On y trouve coté dos une poche elastiquée et une attache pour y fixer une poche d'hydratation type Camelbak. Deux poches mesh zippées sont également proposées de l'autre coté :

sparrow-20-poche-3.jpg

Le sac s'avère compact malgré sa contenance de 20L : un très bon compromis. Il se porte assez près du corps :

sparrow-20-porte.jpg

Au final le Sparrow 20 s'avère très satisfaisant pour mon usage (EDC urbain). L'agencement des poches est bien pensé, le sac est ergonomique et la réalisation est serieuse. Si j'avais des améliorations à suggérer, ce serait de rendre les sangles de compression amovibles, et de proposer sur les bretelles le même système élastique de maintien des sangles que celui présent sur les sangles de compression. Cela éviterait que le surplus pende, et dans certains cas de dérégler les bretelles quand on donne avec le pouce un angle à la boucle. Mais ce n'est qu'un détail :)

Pour le prix, compter environ 70€ à 110€ en fonction des versions et colori ssur Amazon.fr (c'est là où j'ai acheté le mien, mais le vendeur est en fait la boutique britannique Military 1st)

Combien de deniers pour un sac tactique ?

En matière de bagagerie, spécialement dans le domaine tactique, il est courant d'estimer la solidité d'un équipement par le nombre de deniers du tissu qui le compose. Certaines marques fabriquant leurs sacs et équipement avec des valeurs de deniers très élevées (1000D par exemple chez Maxpedition), on pourrait croire que des valeurs inférieures sont forcément trop fragiles. En réalité c'est un peu plus compliqué que ça : il est vrai que les deniers ont une influence sur la solidité d'un sac, mais c'est en fait la combinaison de facteurs comme les propriétés physiques du tissu, son tissage, les traitement appliqués, la qualité des coutures et la conception générale du sac qui vont faire sa solidité. Cela explique pourquoi certains bagages très bon marché avec des deniers pourtant très élevé (nylon ballistique 1800D) peuvent tomber en morceaux en un clin d'oeil.

deniers.jpg

Revenons-en au denier : le denier est une unité de masse linéaire, qui mesure le poids en grammes d'un fil d'une longueur de 9000 mètres. Parler d'un tissu 1000 deniers est donc un abus de langage. Il faudrait en toute rigueur parler d'un tissu fabriqué à partir de fil 1000 deniers, c'est-à-dire un fil pesant 1000 grammes (1kg) par section de 9000m. Il découle de cette définition que tous les deniers ne sont pas égaux, et qu'on ne peut pas comparer les deniers de matériaux différents comme le nylon et le polyester (sauf si à denier égal ces matériaux possèdent des propriété similaires).

De plus, comme la solidité d'un tissu ne dépend pas uniquement du nombre de deniers, il se peut très bien que du fait d'une technique de tissage spécifique comme le rip-stop , un tissu de denier moindre soit plus résistant au final qu'un tissu affichant un nombre de deniers supérieur mais avec un tissage standard. Enfin, même si la quête de l'ultime fascine, un nombre de denier élevé n'est pas forcément nécessaire, même pour des activités engagées : les coutures d'un sac lâchent en réalité bien plus fréquemment que le tissu lui-même. Le 1000D, s'il est parfois perçu comme un norme dans l'univers tactique n'est donc en rien obligatoire. Des tissus en polyester ou en nylon de 500D à 700D seront souvent tout à fait adéquats, surtout s'ils possèdent des tissages renforcés. Pour information, le sac Kelty Map 3500, largement utilisé par les forces spéciales US en lieu et place de leur équipement de dotation est fabriqué à partir de Kodra 500D (similaire au Cordura), et le sac d'assault FILBE actuel des Marines est fabriqué à partir de nylon 600D. Quand aux sacs de randonnée civils haut de gamme, ils affichent souvent des valeurs de deniers entre 200D et 400D...

En ce qui concerne les matériaux, si Cordura et Nylon ont la côte, les tissus techniques à base de Polyester ne sont pas à dédaigner. Ils absorbent moins d'eau que le Nylon et résistent bien mieux aux rayons UV d'où une durabilité accrue. C'est pourquoi des marques comme Karrimor SF qui fournit l'armée anglaise les utilisent.

Revue sac à dos Karrimor Predator 30

Cela faisait quelques temps que je cherchais pour la rando à la journée un sac à dos plus adapté que mon Maxpedition Vulture II. Le Vulture est vraiment parfait niveau solidité et litrage, mais son dos en Cordura sans aucun dispositif d'aération tient vraiment trop chaud à la belle saison, et manque également de rigidité. Les sacs de civils proposent une meilleure aération, mais souvent au prix d'une cambrure de la partie dorsale qui rend de mon point de vue les entrées et sorties de matériel peu pratiques. De plus je n'aime pas les coloris trop voyants. En fait, je souhaitais retrouver la forme des sac rando "tube" d'il y a 20-30 ans mais à la sauce tactique. Mon choix s'est finalement porté sur le modèles Predator 30 de chez Karrimor SF, une société anglaise qui produit depuis 1995 du matériel de portage pour les forces armées et la police.

Sac à dos militaire Karrimor Predator 30

La fabrication du Predator 30 est soignée, avec des matériaux de qualité. Toutes les zones devant subir un stress mécanique sont renforcées au niveau des coutures avec des brides d'arrêt. Le tissu est du KS60-RS, un tissu polyester 600 deniers de type ripstop avec une enduction silicone et polyuréthane associée à un traitement déperlant DWR, pour une bonne résistante à l'eau. Les fermetures éclair sont de marque YKK, et la bouclerie plastique est de marque WooJin (un fabricant coréen associé à Duraflex qui fournit également des marques comme 5.11 ou Helikon-Tex). Le sac est fabriqué au Vietnam, dans une usine approuvée par le ministère de la défense britannique.

Il y a peu à dire concernant l'agencement général du Predator 30, tant il est simple : Le sac est constitué d'un compartiment unique avec une division à l'intérieur pour y glisser des éléments plats ou une poche d'hydratation (des ouvertures pour passer le tube sont également présentes des deux cotés et un clip de maintien est fixé sur la bretelle gauche). Le compartiment principal se ferme par une jupe en nylon dotée d'un cordon en paracorde. Le couvercle du sac comporte une poche extérieure avec fermeture éclair, équipée d'une attache porte-clé avec mousqueton plastique. Deux poches souffletées à élastiques sont également placées en partie basse de part et d'autre du sac .

Des passants MOLLE sont présents sur les trois coté du sac ce qui permet l'ajout de poches optionnelles. J'ai ainsi ajouté en façade une poche pour chargeurs M249/Minimi qui se trouve être pile à la bonne taille pour héberger ma pochette EDC. J'ai choisi le modèle de chez Fox Outdoors car sa couleur est plus proche de la couleur du sac que le modèle Omni-pouch de chez Karrimor :

Sac Predator 30 avec pochette MOLLE M248/Minimi

En plus des passants MOLLE, on trouve également sur les côtés du Predator 30 des sangles dotées de bandes de maintien en caoutchouc qui sont davantage des sangles de fixation que de compression. Ces sangle seront parfaites pour transporter une hache, un pied photo ou tout autre équipement un peu long en conjonction avec les pochettes souffletées. Deux anneaux de sangle porte-piolet sont également proposés en façade avec boucles de maintien en corde elastioque fixées sur les passants MOLLE (je les utilise personnellement pour maintenir les boucles de fermeture du sac en position haute quand celui-ci est ouvert).

Karrimor Predator 30 vue de côté

En ce qui concerne le dos du sac, celui-ci est fabriqué en mousse alvéolée recouverte d'un tissu mesh. Il n'y a pas de coussin lombaire, mais le litrage du sac ne l'exige pas non plus. L'évacuation de la chaleur et de l'humidité est correcte, aidée par la conception étroite du sac : rien d'extraordinaire, mais supérieure de loin à celle des sacs avec dos en Cordura comme mon Vulture. La partie interne du dos comporte également une plaque en mousse dense amovible de type tapis de sol qui rigidifie le portage.

Predator 30 vu du dos

Les bretelles du Predator sont assez fines (1cm d'épaisseur) mais extrêmement confortables du fait de leur largeur. Le sac est conçue pour être porté haut sur le dos, origine militaire oblige. De ce fait, la ceinture lombaire ne repose pas sur les os du bassin, mais un peu plus haut. Ce qui là encore n'est pas un problème s'agissant d'un faible litrage, et constitue même un avantage quand on porte des équipements à la ceinture.

karrimor-predator-porte.jpg

Au final, pour des ballades à la journée dans la verte je suis content de retrouver avec le Predator 30 un format de sac simple, léger et confortable. Sa taille de 30 litres et sa conception étroite le rendent très compact et low profile. Un peu trop peut-être quand il s'agit de transporter du materiel photo ou des objets volumineux. Mais la modularité offerte par les passants MOLLE permet d'augmenter sa capacité.

Si vous n'aimez pas la couleur olive, ce sac est également disponible en noir, en coyote et en multicam. Le Predator 30 peut être trouvé pour 88€ port inclus chez Amazon et pour un peu moins cher (70€) sur le site Karrimor lui-même.

Pochette Ewok Law Industries

La pochette Ewok de chez Law Industries est aussi maligne que les créatures dont elle s'inspire. Mesurant 8.9 cm * 6.35 cm, cette pochette est la plus petite de la série, qui inclue aussi les modèles Wookie et Jabba (on sent le fan de Star Wars !).

Pochette Ewok Law Industries

J'ai opté pour ce modèle car j'étais à la recherche d'un contenant souple de très petite dimensions pour y mettre les médicaments de mon EDC (j'utilisais jusque ici des boites de pastilles menthe). La pochette remplit parfaitement son office. Construite en Cordura 1000D et équipée d'une fermeture éclair robuste, je n'ai aucun doute sur sa durabilité. La pochette est disponible dans plusieurs coloris : noir, coyote et orange.

Des passants MOLLE sont présents à l'arrière de la pochette. Ces passants, en plus de permettre la fixation sur les matériels compatible, permettent un port à la ceinture (ici une ceinture TDU 5.11 de 3.8 cm de large) :

Passants MOLLE à l'arrière de la pochette Ewok

Ainsi qu'un port autour du cou (ou suspendu dans un endroit secret) :

Suspension de la pochette à de la paracorde

Bref, une pochette idéale et relativement abordable pour qui cherche un contenant discret et de petite taille !

Le sac de Jack Bauer

Le "classic messenger bag" de chez Rothco est plus connu pour être le sac utilisé par Jack Bauer dans la série 24 heures chrono. Disons-le tout de suite : il ne s'agit pas d'un sac d'une grande technicité, mais juste d'une besace rustique en toile de coton, avec bouclerie en laiton et un peu de velcro.

sac Jack Bauer

L'original comportait à mon sens deux défauts : un manque de sécurisation de la poche principale, qui n'était protégée des intrusions que par le rabat, et l'absence d'un panneau velcro pour y placer des patches. Je l'ai donc confié à Anthony de chez Myog en lui faisant part de mon cahier des charges. Une fermeture éclair à donc été rajoutée sur la poche principale, ainsi qu'un panneau velcro sur le rabat. Ce qui me permet d'y apposer mon patch WWJBD ;)

sac Jack Bauer intérieur

Si vous avez besoin de travaux de couture tactique / techniques, ou de fournitures n'hésitez surtout pas à faire appel à lui ! Ses tarifs sont très raisonnables, la réalisation est rapide et soignée et une vraie passion l'anime.

MSM Tac-Organizer : idéal comme pochette EDC

Utilisateur satisfait depuis plusieurs années du Pack-Rat Organizer de chez Spec-Ops, je recherchais néanmoins depuis quelques temps une pochette admin un peu plus compacte pour transporter mon EDC. Hélas, bien peu de modèles répondaient à mon cahier des charges, à savoir une bonne contenance, une ouverture par le haut avec fermeture éclair, une organisation verticale des objets, et des poches à soufflet au lieu des sempiternelles bandes élastiques (que je trouve personnellement peu pratiques en usage quotidien). Après avoir pas mal procrastiné, j'ai récemment opté pour la pochette admin MSM Tac-Organizer conçue par Mil-Spec Monkey et produite par Tactical Tailor, et je dois avouer que cette pochette est pour moi celle qui se rapproche le plus de la pochette EDC parfaite.

Extérieurement, cette pochette affiche les mêmes dimensions que son ancêtre la Stealth Admin Pouch (17cm de large, 17.5 de haut et une épaisseur de 7cm), mais s'avère bien plus pratique avec un compartiment unique plus grand et une poche plate sur le devant, dotée d'une languette pour sécuriser son contenu et d'une large zone velcro. J'utilise cette poche pour tout ce qui est papiers et bloc-note. On peut noter également 2 fourreaux élastiques de chaque côté, pour glisser des stylos :

msm-tac-organizer.jpg

tac-organizer-avant.jpg

L'arrière est équipé de passants MOLLE, et le pochette est livrée avec 2 clips Malice, comme c'est souvent le cas avec les produits Tactical Tailor :

tac-organizer-arriere.jpg

En ce qui concerne l'intérieur de la pochette, la face avant comporte 3 poches à soufflet larges de 6cm chacune, pouvant contenir des objets de la taille d'un gros multitool :

tac-organizer-interieur2.jpg

La face arrière comporte elle une grande poche occupant toute la largeur (un peu plus de 15cm), ainsi que 2 autres poches de 8cm de large :

tac-organizer-interieur1.jpg

Le gros avantage des poches à soufflet : les objets ne frottent pas sur les autres. L'insertion et l'extraction sont également facilitées :

tac-organizer-interieur3.jpg

Au final, j'arrive à faire tenir dans la pochette Tac-Organizer tout le kit que je transportais dans mon Pack-Rat, à l'exception de mon chéquier et d'un bandana (pas grave je peux transporter une réserve de chèques dans mon portefeuille et je n'ai jamais eu à utiliser le bandana) :

edc.jpg

Bref cette pochette est je trouve vraiment une réussite. De plus son prix reste tout à fait raisonnable : 37 euros frais de port inclus sur EBay chez le vendeur Ezeedeal.

Besace tactique Helikon Tex Wombat

Helikon Tex est une marque polonaise se spécialisant dans la production de vêtements et de bagagerie tactiques. Affichant un très bon rapport qualité/prix, les produits de la marque sont de plus en plus populaires. Le sac que je vais vous présenter est le modèle Wombat. J'utilise ce sac quotidiennement depuis plus de 6 mois, en remplacement de ma sacoche Travel Cargo Bag de chez Vega Holster que j'avais déjà présentée sur Youtube.

Le wombat dans sa version A-Tacs AU est construit en Cordura 500 deniers, ce qui est un bon compromis entre résistance et légèreté (les autres coloris sont eux en polyester). Il bénéficie d'un traitement déperlant. Le sac à vide pèse 950g. On trouve sur le rabat en face avant ainsi que sur les cotés du sac des passants MOLLE permettant l'ajout de pochettes. Un panneau velcro est également présent sur l'avant pour fixer des patches ou des bandes patronymiques. La bretelle est large (5cm) ce qui rend le port très confortable. Un pad rembourré est également fourni (non visible sur les photos).

Sac Helikon Tex Wombat - vue générale

L'accès au compartiment principal peut se faire de 2 façons, soit en soulevant le rabat, soit en utilisant la fermeture éclair placée sur le dessus du sac (qui vous le noterez est équipée d'un rabat anti-pluie) :

wombat-acces-dessus.jpg

L'accès par le dessus est bien plus pratique et rapide. Cela dit l'ouverture est trop petite pour entrer et sortir des documents au format A4. Il faudra donc passer par le rabat pour les objets les plus encombrants. On notera que le compartiment principal est sécurisé par une fermeture éclair, ce qui est très appréciable et trop rare sur les sacs tactiques de type messager :

wombat-emport.jpg

Le compartiment principal est plutôt bien pensé. Un diviseur rembourré est présent équipé de passants MOLLE et de bandes élastiques pour sécuriser des objets. Malheureusement il n'est pas amovible. 2 poches sont également présentes sur les cotés, permettant d'y placer des objets de la taille d'une gourde Nalgene. Attention ne comptez pas placer un vrai PC derrière le diviseur rembourré. Par contre un notebook ou une tablette 10 pouces tiendront parfaitement.

wombat-main.jpg

Une poche mesh est présente sur l'avant du compartiment principal :

wombat-poche-mesh.jpg

Outre le compartiment principal, le Wombat possède une multitude de poches. A l'arrière du sac (idéale pour des objets précieux car peu accessible pour les pickpockets):

wombat-poche-arriere.jpg

Sur l'avant du rabat (parfaite pour des lunettes, des gants...):

wombat-poche-dessus.jpg

Sur l'arrière du rabat (trop petite à mon goût mais peut contenir des objets au format carte de crédit, un stylo, une lampe de poche...) :

wombat-mini-poche.jpg

L'avant du sac est également bien équipé, avec une grande poche faisant la taille du sac dotée d'un mousqueton et de 2 poches type organiseur avec fermetures velcro :

wombat-poches-avant.jpg

Bref le Wombat est vraiment une besace sympathique, qui offre un bon compromis entre capacité d'emport et compacité. Qui plus est ce sac est extrêmement abordable, avec un prix variant entre 40 et 50 euros selon les vendeurs. Le mien a été acquis chez Hwesta.eu mais on le trouve également chez Amazon.